Le Conseil du leadership sur l’infrastructure numérique se veut un collectif bénévole de dirigeants qui représentent les principaux intervenants à se mobiliser pour créer au Canada un écosystème complet d’IN avancée d’envergure mondiale.

Au cours des dix dernières années, le Canada a progressé dans l’édification d’un tel écosystème à partir des éléments déjà en place, mais des démarches parfois fragmentées ont donné une croissance inégale.

Le premier Sommet de l’infrastructure numérique, qui s’est tenu en juin 2012, avait pour but de formuler une vision et un ensemble de principes directeurs qui encadreraient la création au Canada d’un écosystème d’IN avancée. Un des résultats importants de ce sommet a été la mise sur pied du Conseil du leadership sur l’infrastructure numérique.

Le Conseil est chargé d’établir, pour l’IN du Canada, une vision prenant acte de l’interdépendance de toutes ses parties au sein d’un même « écosystème », allant d’un réseau plus robuste et rapide de capacités informatiques avancées à un processus standardisé de façon à orienter une manière ordonnée de créer, d’archiver, de conserver, d’échanger et de réutiliser les données. La vision reconnaît aussi l’importance de poursuivre le développement et la stimulation du talent du personnel très qualifié nécessaire pour le bon fonctionnement d’un écosystème d’IN dans un monde où les données deviennent de plus en plus cruciales.

Dans la course mondiale vers la découverte et la gestion de grandes quantités de données, les pays qui comprennent assez tôt l’importance du leadership dans l’établissement d’écosystèmes durables, efficaces et coordonnés d’IN se donneront une longueur d’avance sur la concurrence mondiale. Le Conseil du leadership tient justement à ce que le Canada conserve l’avantage stratégique qu’il possède sur ce plan.

Son rôle consiste à coordonner les démarches visant à assurer ce qui suit pour le Canada :

  • Une vision de l’écosystème canadien d’IN avancée.
  • Un forum où toutes les parties intéressées pourront échanger des opinions et coordonner leurs activités en matière d’IN.
  • Des possibilités pour la communauté d’établir ses priorités actuelles et futures et les leviers d’une réussite collective qui guideront la démarche – en particulier le Sommet 2014 et les consultations connexes.
  • Un bilan général de l’état actuel de l’IN du Canada et d’autres pays – ce qui servira de référence pour le Sommet 2014.
  • Un cadre d’action et une feuille de route servant à orienter les mesures collectives et concertées en matière d’IN pour faire en sorte que les investissements futurs soient à la fois stratégiques et optimisés – à examiner au Sommet 2014.