La Nouvelle organisation d’infrastructure de recherche numérique du Canada annonce la composition inaugurale du Conseil des chercheurs

REMARQUE : Une fiche d’information sur le Conseil des chercheurs de la NOIRN est disponible en complément de ce communiqué.

Ottawa, Ontario (24 septembre 2020) – La Nouvelle organisation d’infrastructure de recherche numérique (NOIRN) est heureuse d’annoncer les noms des 22 chercheurs multidisciplinaires qui seront les premiers membres du Conseil des chercheurs. Le Conseil des chercheurs est un élément critique de la mission de la NOIRN dont l’ambition est de mobiliser les chercheurs, dans le contexte de l’élaboration d’un nouveau modèle de service pour porter la nouvelle stratégie canadienne d’infrastructure de recherche numérique (IRN).

« Au nom du conseil d’administration de la Nouvelle organisation d’infrastructure de recherche numérique, je souhaite la bienvenue et je félicite les premiers membres du Conseil des chercheurs de la NOIRN », déclare la présidente du conseil d’administration de la NOIRN, Janet Davidson, OC. « Ce groupe impressionnant de visionnaires et de penseurs stratégiques apporte des années d’expérience diversifiée en recherche et d’expertise en calcul informatique de pointe pour la recherche, en logiciels de recherche et en gestion des données. Les contributions de ce groupe de chercheurs seront précieuses au conseil d’administration et à la direction de la NOIRN dans sa collaboration pour évaluer les besoins des chercheurs, pour élaborer le premier plan stratégique de la NOIRN et pour soutenir la croissance de la NOIRN ».

Après un processus récent d’appel public de candidatures indépendantes et de proposition de candidatures par les membres principaux de la NOIRN, un comité de sélection du Groupe consultatif de chercheurs a recommandé des candidats pour approbation au conseil d’administration de la NOIRN.

M. Guillaume Bourque de l’Université McGill et président du Groupe consultatif de chercheurs de la NOIRN, a été nommé président intérimaire du Conseil des chercheurs par le conseil d’administration de la NOIRN, pour un mandat de six mois. « M. Guillaume Bourque a été choisi pour donner l’impulsion nécessaire aux actions prioritaires du nouveau Conseil des chercheurs », ajoute Mme Davidson. « En mars 2021, le Conseil des chercheurs élira un nouveau président parmi ses membres. Nous remercions chaleureusement M. Bourque pour ses orientations et les services qu’il continue de rendre à la communauté de recherche canadienne. »

Le nouveau Conseil des chercheurs est composé des 22 membres suivants :

  • Guillaume Bourque, Université McGill
  • Karen Bakker, Université de Colombie-Britannique
  • Girma Bitsuamlak, Université Western
  • Bruno Blais, Polytechnique Montréal
  • Susan Brown, Université de Guelph
  • Carolyn Côté-Lussier, Institut National de la Recherche Scientifique
  • Constance Crompton, Université d’Ottawa
  • Carl D’Arcy, Université de Saskatchewan
  • Rebecca Davis, Université du Manitoba
  • Philippe Després, Université Laval
  • Erin Dickie, CAMH (Centre de toxicomanie et de santé mentale)
  • Benoît Dupont, Université de Montréal
  • Laura Estill, Université St-Francis-Xavier
  • Benjamin Fung, Université McGill
  • Anne Martel, Sunnybrook Research Institute
  • Erika Merschrod, Université Memorial
  • Marie-Jean Meurs, Université du Québec à Montréal
  • Rebecca Pillai Riddell, Université York
  • Erik Rosolowsky, Université d’Alberta
  • Pekka Sinervo, Université de Toronto
  • Randall Sobie, Université de Victoria
  • Amol Verma, Unity Health Toronto

Les actions de sensibilisation de la NOIRN ont permis de constituer un solide bassin de 137 candidats, dont 117 ont été proposés par des membres principaux de la NOIRN. « Nous sommes très heureux de la diversité qui caractérise le Conseil des chercheurs, notamment la diversité des domaines de recherche, des régions géographiques, des langues, des genres et des phases de carrière », souligne Mme Davidson. « Les principes d’équité, de diversité et d’inclusion (EDI) ont été pris en compte tout au long du processus de sélection, afin que la NOIRN respecte ses engagements sur ces sujets. Le Conseil des chercheurs est un projet en cours, dont l’objectif est d’assurer que ses membres et les travaux de la NOIRN reflètent véritablement la diversité de l’entreprise de recherche au Canada. »

Conformément au modèle de gouvernance final du Conseil des chercheurs de la NOIRN, lequel est basé sur un vaste processus de consultation et des recommandations de la communauté de recherche, les membres du Conseil des chercheurs sont nommés pour des mandats de trois ans et un maximum de deux mandats, sous réserve de confirmation après un an. Le groupe ciblera ses efforts sur les priorités suivantes :

  • Veiller à ce que la diversité de voix des chercheurs soit bien représentée au conseil d’administration de la NOIRN et lui fournir des avis éclairés sur les besoins des chercheurs.
  • Collaborer avec la direction de la NOIRN au niveau opérationnel pour évaluer les besoins des chercheurs et s’assurer que leurs besoins prioritaires sont pris en compte dans les plans stratégiques, dans les activités et dans les processus de planification du travail.
  • Élaborer des processus réunissant des chercheurs de diverses disciplines pour définir, synthétiser et valider leurs priorités actuelles et futures. Le processus d’identification des besoins comprend un classement prioritaire des besoins dans un contexte de ressources limitées. Le Conseil des chercheurs réalisera des activités de contact avec la communauté de recherche pour connaître les besoins nationaux d’IRN.
  • Établir une culture de service et d’engagement auprès des chercheurs.

La première réunion du Conseil des chercheurs devrait avoir lieu au début octobre 2020. « Le Conseil des chercheurs doit réaliser plusieurs tâches prioritaires, dont la finalisation de son acte de mission, l’élaboration d’un plan de travail et la livraison de l’évaluation des besoins des chercheurs », déclare le président intérimaire du Conseil des chercheurs, Guillaume Bourque. « L’évaluation des besoins des chercheurs est un élément critique du premier plan stratégique de la NOIRN. Elle sera basée sur de vastes consultations et d’importantes activités de contact auprès de la communauté des chercheurs. »

Les candidats non sélectionnés auront la possibilité de participer aux travaux de divers groupes de travail. « Je remercie le Groupe consultatif de chercheurs, nos membres principaux qui ont proposé des candidats et toutes les personnes qui ont postulé, » souligne Mme Davidson.  « Nous avons été impressionnés par le calibre des personnes qui se sont montrées intéressées à faire partie du Conseil des chercheurs. »

-30-

À PROPOS DE LA NOIRN : La Nouvelle organisation d’infrastructure de recherche numérique (NOIRN) est un organisme canadien à but non lucratif qui soutient un écosystème d’infrastructure de recherche numérique (IRN) responsable, maniable, stratégique et durable au service des chercheurs. Créée en 2019, la NOIRN collabore avec des partenaires et des acteurs de tout le Canada pour fournir aux savants et aux chercheurs les outils numériques, le soutien, les services et les infrastructures dont ils ont besoin pour mener une recherche de pointe qui profite à la société et est compétitive à l’échelle mondiale.

La NOIRN est financée par Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE), au nom du gouvernement du Canada, dans le cadre de sa stratégie d’infrastructure de recherche numérique (IRN). Les membres de la NOIRN comprennent plus de 140 des meilleurs collèges, universités, hôpitaux de recherche et instituts, et d’autres organismes phares de l’espace de l’IRN. Consultez EngageDRI.ca

Communications avec les médias :
Heather MacLean
Conseillère en communications
heather.maclean@EngageDRI.ca
506-608-5629